Denis Dubruel

Author's posts

Jacques Chirac fait enterrer son chien à l’Élysée

L’ancien président a vécu jusqu’à ses 86 ans et ce n’est pas un secret, Jacques Chirac a toujours été un mordu d’animaux.

Flickr

Il en a d’ailleurs eu plusieurs, le plus connu étant Sumo, son ancien chien. Il a malheureusement dû le confier à de nouvelles personnes après avoie été mordu, mais il n’a pas renoncé à avoir une nouvelle boule de poils. Jaques Chirac aimait tellement Maskou, son labrador, qu’il n’a pas hésité à demander une exception à une règle de l’Élysée.

Il n’a pas voulu l’enterrer au cimetière pour chiens d’Asnières. Il a décidé d’utiliser son pouvoir pour enterrer son animal chéri dans les jardin de l’Élysée.

C’est un secret qui a été révélé en 2015 par son vétérinaire dans la presse.

Et c’est une vraie preuve d’amour sincère envers les animaux d’après moi.

Julie

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/jacques-chirac-fait-enterrer-son-chien-a-lelysee/

OPERATION STYLOTHON !!!

Le stylothon consiste à recycler les stylos, feutres, etc. tout ce qui sert à écrire et ne marche plus.

Pour chaque objet recyclé 1 centime euro sera reversé à l’AFM TELETHON.
Le but est de faire participer et sensibiliser les élèves au sein de l’établissement.

Le stylothon se déroulera du 17/09/19 au 08/10/19

  • à l’espace loisirs des Jaquons, à l’angle de l’avenue des Jaquons et de l’avenue du zoo,
  • dans le hall de la mairie,
  • au CCAS ( 341 av. du Général Leclerc)
  • à l’AEL, 30 rue Layet Béranger.

Pour plus d’information consultez l’adresse du lien ci-dessous.
https://www.saintlaurentduvar.fr/operation-stylothon-pour-telethon

Merci d’avance pour votre participation.

 

Yann 4e3

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/operation-stylothon/

La coupe du monde du rugby au Japon

source : wikipédia

Le 20 septembre commence l a coupe du monde de rugby, avec en ouverture le match Japon VS Russie. Quelles sont les GROOOOOSSES rencontres à ne pas manquer ? Maxime vous conseille.

Les All blacks de la Nouvelle Zélande Vs les Springbocks Sud-Africains.
Une rencontre bouillante ! avec du suspense à regarder le 21 septembre.

Les Bleus commenceront le 21 septembre contre les Pumas d’Argentine.

Deux rencontres 100% anglophones Irlande VS Ecosse le 22 septembre puis les Wallabies australiens contre le Pays de Galles le 29 septembre. C’est un match qui s’annonce très serré.

Le 15 de la rose (Angleterre) VS Les Pumas (Argentine) le 5 octobre.
L’incroyable indétrônable crush,

Les bleus VS Le 15 de la rose (Angleterre) : une rencontre historique et le souvenir d’une défaite au goût amer.

Ces rencontres sont historiques, des classiques même et ce sont tous des prétendant à la victoire. Pour rappel : les Bleus ont gagné à domicile en match de préparation contre l’Ecosse (32-3) et ils ont perdu en Ecosse au match retour (17-14).

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/la-coupe-du-monde-du-rugby-au-japon/

La reconnaissance faciale en Chine… et à Nice…

https://torange.biz/fx/big-brother-watching-you-video-172969

La reconnaissance faciale en Chine est très performante aujourd’hui,
elle permet d’identifier une personne dans une foule en faisant comparer une photo (d’identité) et la vidéo en direct à une intelligence artificielle.

Les individus sont donc reconnus en cas d’infraction et affichés sur des écrans géants. La Chine fait même des partenariats avec des géants américains comme Microsoft et AMD. Mais ce système n’est pas infaillible et présente de nombreux erreurs et bugs.

Par exemple, la femme d’affaires la plus puissante du pays a, selon les caméras, traversé sans regarder mais il s’agissait en fait d’une affiche sur un bus que les caméras ont prises pour une vraie personne.

Ces systèmes sont encore en développement et ne sont fiables qu’à environ 80%. La Chine investit beaucoup d’argent au développement de ce secteur. Ces technologies ne servent pas que pour les humains, les pandas aussi sont aujourd’hui reconnus avec des caméras dans les forêts chinoises.

La reconnaissance faciale utilise les données des caméras pour classer les citoyens chinois en fonction de leurs bonnes et mauvaises actions, c’est ce qu’on appelle le crédit social. Ces données, selon le porte parole de l’ONG Victor Gevers, seraient accessibles à tous et absolument visibles par tous (source : Europe 1 )

Cas incroyable mais vrai, toujours en Chine, les cochons sont également épiés par les caméras pour détecter s’ils sont malades.

MAIS

La reconnaissance faciale ne concerne pas que la Chine comme semblent le dire les documentaires réalisés à ce sujet.

Celle ci est beaucoup plus étendue dans le monde.

Elle s’étend principalement dans les pays développés.

A Nice, alors qu’un test de reconnaissance faciale lors du carnaval était effectué, la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) a contesté cette expérimentation et a affirmé ne pas avoir donné son accord à la préfecture.

Lorsque les visages sont reconnus les actions des personnes sont enregistrées et placées dans des bases de données pour former un journal des actions des personnes. Sont ajoutées à ces données tous les achats, préférences et données internet de l’utilisateur pour former le « BIG DATA ».

Une question se pose à présent : comment sont utilisées ces données ?

Récemment une polémique a secoué internet, on a appris que Facebook utilisait les données soi-disant confidentielles des millions d’utilisateurs de la plateforme. Cette dernière encourait jusqu’à 5 milliards de dollars d’amende.

Ces données de vidéosurveillance pourraient à terme nous priver de certaines libertés fondamentales comme les convictions politiques ou les achats en magasin.

Ces changement font peur et certains pourraient devenir dangereux s’il sont poussées à leurs limites. On se demande donc à présent si ce n’est pas le moment pour les géants du BIG DATA de trouver des alternatives tout en respectant les données confidentielles des personnes. Il n’y a également pas assez de lois sur ce sujet et la justice mettra sans doute plusieurs années pour réagir.

Il faut donc apprendre à gérer ces données en maintenant un équilibre entre le privé et le public.

Antoine et Maëva 4e1

Source: https://siecledigital.fr/2018/11/23/le-systeme-de-reconnaissance-faciale-chinois-identifie-par-erreur-la-femme-daffaires-chinoise-la-plus-puissante/
https://www.lci.fr/high-tech/big-brother-en-chine-comment-la-reconnaissance-faciale-permet-de-mieux-surveiller-les-citoyens-2113637.html
https://www.sciencesetavenir.fr/sciences/la-chine-cree-une-application-pour-reconnaitre-les-pandas_133744
https://www.europe1.fr/emissions/la-une-de-leco/reconnaissance-faciale-une-technologie-en-pleine-expansion-en-chine-3354266
https://www.europe1.fr/international/chine-26-millions-de-citoyens-epies-par-une-entreprise-de-reconnaissance-faciale-au-xinjiang-3860534
https://www.ouest-france.fr/monde/chine/en-chine-la-reconnaissance-faciale-permet-de-surveiller-les-cochons-6237772

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/la-reconnaissance-faciale-en-chine-et-a-nice/

Les conditions de vie des journalistes en Chine

Les journalistes ne sont pas libres en Chine. La plupart du temps ils ne peuvent pas s’exprimer selon leurs envies. La propagande est très présente dans la presse car les journalistes ne veulent pas avoir d’ennuis.
Ainsi, Ursula Gauthier a été bannie de la Chine pour avoir publié un article défendant des musulmans à cause du racisme de la politique chinoise. Le gouvernement a accusé Ursula d’avoir défendu des actes terroristes, et donc d’être une complice. Bien évidemment ce n’était pas le cas.
Les puissants comme les entrepreneurs et le gouvernement font tout pour empêcher les vérités compromettantes d’être dévoilées au grand public et la justice ne défend pas toujours la presse. Par exemple, Wang Yu, une avocate des droits de l’Homme, féministe a été arrêtée en 2015 pour avoir défendu un dénommé Ilham Tohti, journaliste qui avait proposé des solutions pour améliorer la politique chinoise.
Mais on peut détourner certaines contraintes du régime. Les journalistes occidentaux partis travailler en Chine ont des avantages par rapport aux journalistes chinois. Une journaliste interrogée par L’express témoigne anonymement. Elle se voit tout de même contrainte de faire de l’autocensure à cause de l’autorité chinoise. Même si elle n’est pas reconnue en tant que journaliste, elle ne peut pas aborder de sujets délicats comme des manifestations ou explosions de mines pour éviter d’être contrôle par les autorités . Mais « tant qu’on ne parle pas de sujet qui contrarie trop le régime, ça va. On peut même aborder des thèmes délicats, comme l’homosexualité. Ça ne plaît pas au pouvoir mais il laisse faire. » 1

Wikipédia RSF l’express

1. https://www.lexpress.fr/actualite/monde/journaliste-en-chine-un-dur-metier_460871.html

Baptiste et Yohan.

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/les-conditions-de-vie-des-journalistes-en-chine/

La journées des droit des femmes

https://pixabay.com/fr/illustrations/journ%C3%A9e-de-la-femme-8-mars-8-mars-2110802/

https://pixabay.com/fr/illustrations/journ%C3%A9e-de-la-femme-8-mars-8-mars-2110802/

Le 8 mars est la journée des droits des femmes, elle est marquée par de nombreuse manifestations pour atteindre l’égalité entre les hommes et les femmes. Cette journée a été créée pour que les femmes aient le droit de vote, de meilleures conditions de vie et l’égalité entre les hommes et les femmes qui n’est toujours pas atteinte aujourd’hui. Cette date est fêtée à travers le monde pour faire une sorte de bilan, fêter les victoires et les avancées.

La journée des femmes ou la journée des droits des femmes est officialisée en 1977 par les Nations Unies. Cette journée est parmi les 87 journées internationales reconnues par l’ONU.

Cette journée a été créée en Amérique par le parti socialiste Américaine le 28 Février 1909. Elle a été célébrée par plus de 100 milles personnes aux Etats-Unis. A la suite de cette journée, Clara ZETKIN a proposé de refaire cette journée le 19 Mars 1911 et la nomme « Journée internationale des femmes ». Elle revendique le droits de vote des femmes, les droits au travail et à la fin des discriminations au travail. Depuis cette date des rassemblements et manifestations ont lieu tous les ans à travers le monde.

Cette journée au fil de temps a évolué pour essayer d’établir l’égalité entre les sexes mais aussi de s’adapter au contexte :
– en 1911, cette journée a été célébrée pour la première fois, le 19 mars, en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Suisse, où plus d’un million de femmes et d’hommes ont manifesté
– en 1913 et 1914, des rassemblements sont faits contre la première guerre
– en 1917, les femmes font grève pour réclamer du pain et la paix et en Russie ils accordent provisoirement le droit de vote des femmes
-en France, le 21 avril 1944 les femmes ont eu le droit de vote. Puis 30 ans plus tard, le 19 janvier 1975 les femmes ont eu le droit à l’interruption volontaire de grossesse. Au fil du temps les femmes ont eu de plus en plus de droits. Elles continueront à manifester jusqu’au jour où les femme et les hommes seront égaux.
– plus tôt au Royaume-uni, en 1903 fut créée une organisation pour revendiquer le droit de vote des femmes au Royaume-uni. Elles furent surnommées les suffragettes. En 1918 les femmes obtiennent le droit de vote dès 30 ans puis 10 ans après les femmes obtiennent le droit de vote à 21 comme les hommes.

Ambre et Lilia 4e2

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/la-journees-des-droit-des-femmes/

Comment le climat a évolué depuis 1930 ?

C’est en 1901 que Gustaf Ekholm découvre le phénomène de « l’effet de serre ». L’effet de serre est un phénomène naturel qui provoque une hausse de la température de la planète indispensable à notre survie.

A cette époque, l’impact est encore faible mais il constate que l’activité humaine accélère cet effet de serre entrainant un réchauffement climatique anormal. Celui-ci n’est absolument pas pris au sérieux par les scientifiques.

Dès les années 60, des scientifiques montrent que l’effet de serre a un réel impact sur la planète. Le carbone dégagé par la combustion d’énergies fossiles n’est plus immédiatement absorbé par l’océan. L’effet de serre qui est à la base naturel devient une menace pour la planète s’il est trop utilisé.

Au cours du 20-ème siècle, on s’aperçoit que le climat commence à évoluer. La température a augmenté de 0,6° avec la révolution industrielle. En effet, ce sont les activités des usines qui contribuent à aggraver le réchauffement climatique.

Ce n’est que dans les années 1980 que le réchauffement climatique va être pris en compte.

En 2016, des études prouvent que la température globale est de 1 à 1,5°C au-dessus de la moyenne la plus basse d’avant la révolution industrielle.

Les 7 puissances mondiales demandent alors à l’ONU (Organisation des Nations-Unies) de se regrouper pour faire face à la situation devenue critique. Un premier rapport est alors rendu en 1990 par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Le GIEC un organisme international ouvert à tous les pays membres de l’ONU.

Les climatologues relèvent que les 30 dernières années ont connu les températures les plus élevées depuis 1 400 ans dans l’hémisphère Nord. Les glaciers fondent et les animaux n’ont plus d’endroit pour vivre.

La période de 2002 à 2011 connait les 10 années consécutives les plus chaudes depuis le début des mesures prisent. Ce phénomène entraine une diminution des jours de gels et une augmentation du nombre de jours où la température se situe au-dessus de 25°C. A l’échelle de la France métropolitaine, les températures ont augmenté de 1°C. En outre-mer, le réchauffement climatique s’accentue vers les années 1970.

Le réchauffement climatique menace la planète : les personnes humaines, les animaux mais aussi notre environnement. Les glaciers fondent, le niveau des mers augmente, les animaux polaires et autres, n’ont plus d’endroit pour vivre et donc ils meurent.

Les hommes doivent trouver des moyens pour ne pas utiliser les ressources fossiles et moins polluer pour préserver l’avenir de la planète et des êtres qui y vivent .

 

Sources :

https://e-rse.net/definitions/definition-rechauffement-climatique/#gs.3dpl4o

https://e-rse.net/definitions/definition-rechauffement-climatique/#gs.3dpl4o

http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/le-rechauffement-observe-a-l-echelle-du-globe-et-en-france

 

Tiana

Recherches avec Sacha et Gaetano.

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/comment-le-climat-a-evolue-depuis-1930/

New Earth Project

Cassandra commence en disant d’emblée qu’elle a A-DO-RE ce livre. Marie confirme que c’est bien qu’il y ait de l’action. Elle veut savoir ce qui va se passer et aime que dès le début on installe un doute sur ce qui se passe sur New Earth.

Le thème principal pour elles est celui de l’amour entre des classes sociales.
Pourtant, quand on évoque l’écologie, c’est là-dessus, qu’elles trouvent le plus de choses à dire.

Une dénonciation réaliste.
Pour elle, c’est une dénonciation réaliste de ce qui se passe aujourd’hui, puisqu’il y a déjà des gens qui meurent de faim parce que les riches ne font pas vraiment d’efforts et préfèrent financer des guerre. Mais ici, c’est même un génocide.

Isis leur semble un exemple : elle veut y croire grâce à ses projets d’école et d’agriculture.

Un livre de science-fiction.
Pour elles, les dirigeants ont intérêt à laisser des gens pauvres pour gagner de l’argent et garer leurs privilèges. Le réchauffement climatique, ils s’en fichent parce qu’ils seront morts.
C’est donc autre chose qu’un livre de science-fiction.Mais elles sont contentes que ce soit un roman parce qu’elles n’auraient pas lu un livre trop intellectuel. « Ca passe par une histoire, on se met dans la peau des personnages, on est compatissants. »

Et Julie, dans tout ça ? Ca lui a donné envie de lire le livre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/new-earth-project/

Procès en cours… Le projet Justice des 4e1 et 4e4

Les élèves de 4ème1 et de 4ème4 ont eu l’opportunité d’aller au tribunal de Grande Instance de Nice où ils ont pu assister à différentes affaires en cours, du vol de voiture à la contrebande de tabac en passant par l’escroquerie et l’abus de confiance. Ils ont donc pu observer les différentes méthodes et procédures mises en œuvre lors d’un procès.
Puis, ils ont rencontré deux avocats, Elsa Loizzo et Jean Boudot. Pendant deux heures, ils ont pris le temps de parler et de discuter avec les élèves de leur profession et du système judiciaire. Les 4ème ont donc pu poser leurs questions. Cela allait du fait divers (quelle peine lors d’une bagarre ou pour un trafic de stupéfiant ? ) à des questions plus générales (la différence entre un assassinat et un meurtre, la légitime défense…).


Puis, les élèves ont étudié un dossier de correctionnelle pour reproduire un procès. Chacun a revêtu un rôle : avocat, juge, procureur, victime ou accusé.

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/proces-en-cours-le-projet-justice-des-4e1-et-4e4/

Le livre idéal.

https://pixabay.com/fr/photos/livres-pages-du-livre-aigu-lecture-2546050/

Certains livres marquent directement, d’autres nous font décrocher. A quoi est-ce dû ?
La sélection du prix littéraire Paul Langevin est l’occasion d’un échange entre Cassandra et Marie, deux élèves de 3ème.
D’après elles, New Earth Project est un livre dynamique, même dans sa structure. Le passage d’un personnage à l’autre permet de savoir ce que chaun pense et donc de s’attacher à l’histoire. Et, ajoute Marie, il est simple à lire. Julie, absente ce jour-là, n’aurait sans doute pas été d’accord avec elle : pour cette lectrice de 4eme, cette alternance est au contraire une difficulté. Dès qu’elle est dans l’histoire d’un personnage, il lui faut changer et elle perd le fil.
Dans d’autres livres, les lectrices disent s’ennuyer. Marie est la seule à avoir commencé Marche à l’ombre et elle trouve l’intrigue longue, considère qu’elle sait déjà comment le livre va finir. Même si cela aurait pu être une histoire vraie, elle ne ressent pas d’empathie pour l’esclave en fuite. D’après elle, c’est dû la manière dont c’est écrit et la lenteur des étapes. Elle nous parle d’un Journal d’une esclave, lu en 5ème, qui l’avait beaucoup marqué sur le même sujet.
Quant au livre Dans la forêt d’Hokkaido, que les deux élèves ont lu, elles sont gênées par le mélange réaliste / fantastique. Que ce soit irréaliste ne les gêne pas, elles ont adoré La passe miroir ou d’autres livres, mais elles n’ont pas réussi à se sentir « dans » la forêt ou à comprendre pourquoi le lien n’existe que pendant le sommeil de Julie. Tandis que dans La passe miroir, le monde créé leur a semblé finalement réel, elles avaient tellement « l’impression d’y être » qu’elles veulent connaître la suite.

Notes prises par Mme Sievers lors des échanges informels le 11 mars. Qui sait, certains avis évolueront peut-être au fil des lectures ? Elles sont toutes les deux reparties avec d’autres livres ! RDV le 18 pour une nouvelle discussion.

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/le-livre-ideal/