Category: La une

New Earth Project

Cassandra commence en disant d’emblée qu’elle a A-DO-RE ce livre. Marie confirme que c’est bien qu’il y ait de l’action. Elle veut savoir ce qui va se passer et aime que dès le début on installe un doute sur ce qui se passe sur New Earth.

Le thème principal pour elles est celui de l’amour entre des classes sociales.
Pourtant, quand on évoque l’écologie, c’est là-dessus, qu’elles trouvent le plus de choses à dire.

Une dénonciation réaliste.
Pour elle, c’est une dénonciation réaliste de ce qui se passe aujourd’hui, puisqu’il y a déjà des gens qui meurent de faim parce que les riches ne font pas vraiment d’efforts et préfèrent financer des guerre. Mais ici, c’est même un génocide.

Isis leur semble un exemple : elle veut y croire grâce à ses projets d’école et d’agriculture.

Un livre de science-fiction.
Pour elles, les dirigeants ont intérêt à laisser des gens pauvres pour gagner de l’argent et garer leurs privilèges. Le réchauffement climatique, ils s’en fichent parce qu’ils seront morts.
C’est donc autre chose qu’un livre de science-fiction.Mais elles sont contentes que ce soit un roman parce qu’elles n’auraient pas lu un livre trop intellectuel. « Ca passe par une histoire, on se met dans la peau des personnages, on est compatissants. »

Et Julie, dans tout ça ? Ca lui a donné envie de lire le livre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/new-earth-project/

Prévention routière au collège.

Nice Matin vous relate l’opération prévention au collège. Les classes se sont relayées dans le gymnase sur les différents ateliers.

Nice_matin_27_mars_2019

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/prevention-routiere-au-college/

Le livre idéal.

https://pixabay.com/fr/photos/livres-pages-du-livre-aigu-lecture-2546050/

Certains livres marquent directement, d’autres nous font décrocher. A quoi est-ce dû ?
La sélection du prix littéraire Paul Langevin est l’occasion d’un échange entre Cassandra et Marie, deux élèves de 3ème.
D’après elles, New Earth Project est un livre dynamique, même dans sa structure. Le passage d’un personnage à l’autre permet de savoir ce que chaun pense et donc de s’attacher à l’histoire. Et, ajoute Marie, il est simple à lire. Julie, absente ce jour-là, n’aurait sans doute pas été d’accord avec elle : pour cette lectrice de 4eme, cette alternance est au contraire une difficulté. Dès qu’elle est dans l’histoire d’un personnage, il lui faut changer et elle perd le fil.
Dans d’autres livres, les lectrices disent s’ennuyer. Marie est la seule à avoir commencé Marche à l’ombre et elle trouve l’intrigue longue, considère qu’elle sait déjà comment le livre va finir. Même si cela aurait pu être une histoire vraie, elle ne ressent pas d’empathie pour l’esclave en fuite. D’après elle, c’est dû la manière dont c’est écrit et la lenteur des étapes. Elle nous parle d’un Journal d’une esclave, lu en 5ème, qui l’avait beaucoup marqué sur le même sujet.
Quant au livre Dans la forêt d’Hokkaido, que les deux élèves ont lu, elles sont gênées par le mélange réaliste / fantastique. Que ce soit irréaliste ne les gêne pas, elles ont adoré La passe miroir ou d’autres livres, mais elles n’ont pas réussi à se sentir « dans » la forêt ou à comprendre pourquoi le lien n’existe que pendant le sommeil de Julie. Tandis que dans La passe miroir, le monde créé leur a semblé finalement réel, elles avaient tellement « l’impression d’y être » qu’elles veulent connaître la suite.

Notes prises par Mme Sievers lors des échanges informels le 11 mars. Qui sait, certains avis évolueront peut-être au fil des lectures ? Elles sont toutes les deux reparties avec d’autres livres ! RDV le 18 pour une nouvelle discussion.

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/le-livre-ideal/

Le gaspillage alimentaire : comment l’éviter ?

Le gaspillage alimentaire : comment l’éviter ?

A la maison, dans les cantines, dans les supermarchés et les restaurants nous gaspillons la salade, le pain, les fruits et les légumes. 25 % de ce que nous achetons finit à la poubelle (selon carrefour gaspillage). Mais vous pouvez l’éviter, c’est ce que nous allons vous montrer dans cet article.

Avant de partir faire les courses, faire une liste est une tâche facile pour éviter le gaspillage. Vous pouvez aussi vérifier la date limite de consommation (ne pas confondre DLC avec DLUO, Date Limite d’Utilisation Optimale) et ainsi ne pas prendre une date trop courte sauf si on est sur de pouvoir le consommer avant. Il faut aussi rester vigilant sur les offres promotionnelles qui poussent à acheter plus que besoin et acheter des invendus « moches » mais bons. Le plus souvent sont les fruits et légumes qui sont difformes comme sur l’image (parfois ils sont en promotion).

https://www.flickr.com/photos/limagiraphe/15830339042

Faites attention dans les restaurants à volonté, le plus souvent, nous prenons plus ce que nous consommons. N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre !

N’hésitez pas aussi à demander des « doggy bags » pour emporter les restes de votre repas chez vous.

A la maison, des gestes simples peuvent éviter de gaspiller comme :

– Congeler les aliments que vous avez en trop ;

– Nettoyer régulièrement son réfrigérateur et son frigo

– Bien organiser le frigo ;

– Pour les fruits et légumes, faire des gratins, des soupes ou des compotes quand ils sont flétris ;

– Noter la date d’ouverture des aliments sur leurs emballages ;

– Faire des recettes faciles avec les restes ;

– Bien stocker attentivement les aliments ;

Il existe plusieurs applications qui peuvent vous aider à lutter contre le gaspillage au quotidien dont CheckFood : le concept est plutôt simple vous rentrez les dates de péremptions des aliments que vous achetez et l’application vous le rappellera quelques jours avant. Au moment du rappel deux options s’offrent à vous, soit vous le gardez, soit vous le donnez. Quand vous choisissez de le donner l’application peut vous géolocaliser pour qu’ensuite vous alliez le donner à une association proche de chez vous.

SOURCES:

https://www.up-inspirer.fr/44318-des-solutions-pour-lutter-contre-le-gaspillage-alimentaire

https://www.cuisineaz.com/diaporamas/astuces-pour-limiter-le-gaspillage-alimentaire-151interne/recette/9.asp3/

– http://www.ecotidiens21.fr/cms/antigaspi

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/le-gaspillage-alimentaire-comment-leviter/

Le gaspillage alimentaire dans les grandes surfaces

gaspillagealimentaire.fr

Le gaspillage alimentaire correspond à toute nourriture perdue ou détruite à chaque étape de la chaîne, du producteur au consommateur en passant par la distribution.
Aujourd’hui, 1,3 milliard de tonnes de nourriture par an est perdu ou gaspillé, cela représente 1/3 des aliments produits. (Source Wikipédia).
L’objectif des pouvoirs publics est de réduire de 50 % le gaspillage sur l’ensemble de la chaîne alimentaire d’ici à 2025.

Les conséquences du gaspillage alimentaire
Economiques : le gaspillage alimentaire coûte cher
Environnementales : émissions de gaz à effet de serre, gaspillage de ressources naturelles comme d’eau
Ethiques et Sociales : jeter de la nourriture est inacceptable dans un contexte où beaucoup de gens ont du mal à se nourrir.

Pourquoi les grandes surfaces jettent-elle des produits ?
Elles jettent les produits car il y a des mauvais calibrages ou des fruits et légumes non esthétiques.
Il faut aussi retirer les produits avant la DLC (date limite de consommation).
La grande surface doit gérer ses stocks et trouver un équilibre entre les commandes et les ventes.
Les rayons les plus touchés par le gaspillage sont les viandes, les fruits et les légumes, et le traiteur.

Comment les grandes surfaces réduisent le gaspillage alimentaire ?
Elles font des réductions de 30 à 40 % sur les produits proches de la date de péremption.
Elles optimisent la gestion des stocks (il ne faut pas trop acheter tout en ayant du choix pour le client)
Elles forment les employés (formations antigaspi)
Elles transforment les produits (elles utilisent les produits pour faire des plats cuisinés)
Elles trient des déchets (les biodéchets qui pourront ensuite être valorisés en compost par exemple)
Elles font des dons à des associations (depuis 2016 la loi Garot oblige les supermarchés de plus de 400m2 à donner leurs invendus à une association).

Maxime
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaspillage_alimentaire
https://agriculture.gouv.fr/antigaspi
http://casuffitlegachis.fr/

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/le-gaspillage-alimentaire-dans-les-grandes-surfaces/

Remise des tenues professionnelles aux élèves de SEGPA.

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/remise-des-tenues-professionnelles-aux-eleves-de-segpa/

Visite au musée de la photographie

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Berenice_Abbott.jpg

Lundi 10 décembre, nous sommes allés au musée de la photographie de Nice pour voir l’exposition de  Bérénice Abbott. Nous avons été accueillis par Sonia Duchâtel. Elle (Bérénice Abbott) photographiait des bâtiments en contre-plongée ou plongée. On a vu des portraits de face, de côté.

Mathias 4e7

Cette visite ne m’a pas trop plu. J’ai bien aimé l’expérience de la pellicule et aller prendre des photographies sur le chemin du retour.

Christopher 4e7

Bérénice Abbott a habité près de New-Yok. Elle voulait être sculptrice mais elle a trouvé sa voie dans la photographie. Elle a fait ses études à Paris et a ouvert son atelier à New-York. Elle voulait vivre jusqu’à 100 ans mais elle est morte en 1927 à 93 ans. On a fait des photos sans flash comme elle.

Et j’ai perdu mon appareil photo 😥

Angelica 4e7

Sonia Duchâtel a été notre guide toute la matinée. Elle nous a montré les photographies scientifiques de Bérénice Abbott.

Julie 4e7.

Sonia Duchâtelnous a montré un appareil photo, “une chambre photographique”, comme celle que Bérénice Abbott utilisait. On est aussi entrés dans la galerie du musée où nos oeuvres seront exposées.

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/visite-au-musee-de-la-photographie/

La photomania

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Arles-arenes.jpg

Nous sommes arrivés à Arles le mardi 18 septembre 2018 à 11h30. Les arènes de Arles sont grandes, il y avait une fosse où les gladiateurs combattaient des lions etc. Nous avons visité l’exposition “Etre humain” de William Wegman, on a vu des chiens avec des vêtements d’humains. Ensuite, nous avons visité le parcours du festivalier, on a vu des fausses villes. Ils utilisaient un tissu pour cacher le désastre de villes détruites.
Après, nous avons mangé puis nous sommes allés dans une école où nous avons joué à des jeux autour de la photographie. On avait des photos et il fallait répondre aux questions pour gagner. Nous sommes retournés au collège vers 19h.

Mathias 4e7

On a visité la ville en allant à certains endroits.

Christopher 4e7

Aux arènes, nous avons appris que les places dans les tribunes étaient très petites : elles ne mesuraient pas plus qu’une paume de mail. Il y avait des habitations autour pour les privilégiés.
Dans l’exposition “êtres humains”, ce sont des braques de Weimar qui sont représentés. L’artiste vit et travaille à New York et pour l’histoire, il a commencé à photographier cette race de chien parce qu’il en possédait lui-même.
4e7

https://pixabay.com/fr/chien-braque-de-weimar-t%C3%AAte-1587082/

Son histoire raconte que quand il avait acheté un chien, son chien faisait la tête quand il travaillait. Mais un jour, William a décidé de prendre en photos son chien, il était d’accord. Voilà pourquoi les photos de William Wegman représentent des chiens déguisés en humain. A un moment donné, il faisait des photos pour des magazines, mais comme il n’avait pas de mannequin, il photographiait son chien.

Dans un autre musée, il y avait des photographies des endroits de grandes villes. Complètement vides. Elles disaient que c’était pour les soldats qui s’entraînaient à attaquer des villes.

Julie 4e7.

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/la-photomania/

THERESA MAY et le Brexit.

THERESA MAY et le Brexit.

THERESA MAY a été nommée le 13 juillet 2016 1er ministre à la place de DAVID CAMERON après le vote pour le Brexit (les anglais veulent partir de l’Union Européenne (UE)).

Une procédure de retrait a été entamée le 29 mars 2017 par la notification de l’article 50.

Elle a essayé de négocier pour le Brexit pendant 17 mois, mais elle n’a pas réussi et son projet a été rejeté par le monde du journalisme et par la Chambre des Communes (députés britanniques).

THERESA MAY devait à tout pris trouver un plan B d’ici le 21 janvier 2019.

Le 30 janvier, les députés ont accepté qu’elle retente de négocier avec l’UE mais ce n’est pas sûr que l’UE accepte de renégocier.

Le Royaume-Uni doit quitter l’UE en mars 2019.

Sources: «Le Monde», «Wikipédia», «Le Figaro».

Chloé et Camille.

Complété par Mme Sievers

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/theresa-may-et-le-brexit/

Boris Johnson et le Brexit

Boris Johnson et le Brexit.

https://www.flickr.com/photos/number10gov/27816845974

Biographie :

Boris Johnson est né le 19 juin 1964 à New York. C’est un homme politique britannique et un membre du parti conservateur.

https://www.flickr.com/photos/foreignoffice/31226228132

Ce qu’il dit :

Il est pour que la Grande Bretagne sorte de l’Union Européenne. Ce qu’il annonça pendant le referendum avec le slogan « Take back control », « reprenons les commandes ». Mais il ne s’attendait pas à la victoire du « leave » .

Ce qu’il aurait pu être :

Il aurait pu être le chef du gouvernement après le Brexit mais c’est Theresa May qui a été choisie. Il a hérité du poste de ministre de diplomatie.

Boris Johnson contre Theresa May :

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Yukiya_Amano_with_Boris_Johnson_in_London_-_2018_(41099455635)_(cropped).jpg

 

 

 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Theresa_May_UK_Home_Office_(cropped).jpg

Boris Johnson a démissionné de son poste de député pour protester contre le plan négocié par Theresa May appelé le « plan de chequers » : « il faut balancer chequers à la poubelle » a-t-il annoncé.

Ses alliés ou ennemis :

Mais les alliés de Boris Johnson au « communes » se comptent sur les doigts d’une main. Une douzaine de conservateurs menacent même de quitter le parti s’il en devenait le leader.

Sources oubliées…

Emma et Léna. 4e4

Lien Permanent pour cet article : https://www.clg-saint-exupery.ac-nice.fr/boris-johnson-et-le-brexit/